Se connecter
2018-2019
News
MERCI MICKAEL BON VENT & A BIENTOT!!!

MERCI MICKAEL BON VENT & A BIENTOT!!!

il y a 2 semaines

ES NOUAILLE

MERCI MICKAEL BON VENT & A BIENTOT!!!

Vous le connaissez sous divers surnoms selon que vous soyez de la famille, des amis, des coéquipiers, ou bien celle qui partage à présent sa vie.

C’est donc bien de « Mimi », de « Quick », de « Michel », de « Micka », ou plus communément de Mickaël, Mickaël MELON que je souhaite mettre à l’honneur ce week-end, à l’occasion de son « au revoir » à son club de cœur.

Je vais donc me risquer à dépeindre un portrait que j’espère le plus fidèle possible à ce bel être qu’est Mickaël.

Micka, c’est la définition même de la FIDELITE : que ce soit vis-à-vis de l’ESN, envers ses amis, sa famille, il est toujours là pour vous, à toute heure du jour et de la nuit, même si certaines nuits il fût un peu moins joignable, à cause d’une « Gitane » (pas la fille, mais le célèbre tube de Félix GREY) ou bien encore d’un « Pouce en avant » un peu trop haut levé, mais ça c’est une autre histoire !!!

28 ans, 28 ans que Micka s’est engagé année après année au sein de l’ESN.

Il a commencé tout petit par garder les buts, non pas comme le dit sa petite sœur Laetitia, pour compter et cueillir les pâquerettes mais plus certainement afin de se mettre dans la peau des gardiens qui allaient encaisser plus tard quelques coups francs dont sa patte gauche a le secret.

Après quelques années de bons et loyaux services dans le gardiennage, le petit Mimi à sa sœur, lâcha les gants pour enfiler le bleu ou plutôt le rouge de chauffe qu’il ne quittera plus.

Ce n’est pas le palmarès que l’homme voudrait que l’on mette en avant : gagner c’est tout ce qui l’intéresse : du petit match de fin d’entrainement au match du WE pour monter ou ne pas descendre, ou bien encore de juste prendre du plaisir dans un match sans enjeux, il communique toujours sa soif de victoire (rassurez-vous il ne boit pas que de la victoire !!!).

Après avoir suivi un cursus de jeune footballeur classique, il fut rapidement intégré à l’effectif sénior où sa présence était des plus appréciées. Il détient même un record pour illustrer mon propos, sur le calendrier 2008, il a quand même fait croire à certains qu’il jouait le même we en équipe 1, 2 et 3 (pas la 4 car l’équipe jouait trop tôt le dimanche après-midi !!!) : allez voir le calendrier c’est impressionnant, il est partout !!!

La liste des entraineurs et des joueurs qu’il a côtoyé est tellement longue que le temps réglementaire d’un match ne suffirait pas à tous les énumérer. Les entraineurs passent et Micka lui il reste !

Si bien que quand il lui a été proposé de prendre des responsabilités, il a accepté de relever le défi et il a donc mis sa carrière de footballeur de haut niveau entre parenthèses pour se mettre au service de son club. Ainsi il a apprécié chaque semaine le fait de préparer des séances d’entrainement avec gardien, mais sans gardien. Vu que la patience est une de ses principales qualités, il a adoré les retards aux entrainements, les bananes veille et jour de match, les excuses auxquelles il a toujours cru pour justifier les absences… Entre tout cela, il a bien sûr pris et transmis du plaisir technico-tactique en gérant jeunes et moins jeunes avec leurs qualités et leurs défauts.

Bref, il a donné de son temps, de son corps, de la voix pour maintenir l’équipe réserve pendant les 4 années dont il en a eu la charge.

Et puis depuis 2 saisons, le voilà de retour comme joueur, plus affuté que jamais !! Et là il donne il donne il donne… de son corps (distribution de cheville, de genou…mais Micka il s’en fout car il n’a jamais mal ou alors pas longtemps, faut juste toujours avoir un kilomètre d’élasto dans la pharmacie), de la voix pour guider les plus jeunes et « féliciter chaleureusement » les arbitres des bonnes décisions prises. Bien sûr il donne également quelques caresses à ses adversaires pour tester ses nouvelles chaussures qui ne feront qu’un match (elles n’ont pas marqué !!! normal !). Sa caresse préférée revenant à celui qui déborde très vite côté gauche : un fou le mec qui ne connaît pas Monsieur MELON dans ce secteur de jeu ! Je dis Monsieur MELON, car c’est comme ça que le même arbitre cité ci-dessus l’appellera pour venir le voir, une fois la caresse posée à l’attaquant visiteur, pour lui signifier la raison de la couleur du carton : il donne Micka mais il prend aussi !! et puis sur le terrain il a une autre qualité qui a fait gagner des points à son équipe :  il ne s’arrête jamais de jouer, même quand le ballon a (peut-être) passé la ligne de son but, ou quand il veut donner une nouvelle caresse : il donne sans compter !!

Ça c’est pour Micka sur le terrain. Car Micka il a autant de volumes que les Martines (pour les plus jeunes, Martine, c’était une nana plutôt sympa, bonne camarade, qui n’a rien trouvé de mieux que de faire des bouquins sur elle partout où elle était : à y réfléchir Martine c’est l’ancêtre de Facebook sans les selfies : Martine à la plage, Martine fait la cuisine, Martine n’aime pas faire du sport !!! Mais revenons à Micka…

Micka ses envies, ses passions ça donne : « Micka va à la pêche », « Micka va à la chasse », « Micka revient (rarement) bredouille de la pêche », « Micka retourne à la chasse parce qu’il a rien tué la dernière fois », « Micka se met au vélo », « Micka découvre le Padel », « Micka aime conduire, beaucoup conduire »,  « Micka tire bien… à la pétanque, les coups francs et les pénaltys, et les six-mètres aussi », « Micka souffle le chaud et le froid » et donc tout naturellement «Micka sera plombier chauffagiste », « Micka donne un coup de main », « Micka donne 2, 3, 100 coups de mains » et bien sur le best-seller «  Micka aime la Gitane en soirée », sortie en version simplifiée « Micka aime les soirées », sortie en version remasterisée  « Micka s’aime surtout quand il a juré de ne pas sortir et qu’on le retrouve 2 minutes plus tard à chanter et danser sur la Gitane, la casquette sur le côté ». Il a failli perdre la tête plusieurs fois mais armé de sa casquette, il ne peut rien lui arriver !!  

Et maintenant me direz-vous ?

Avant de tomber dans la partie « je sors les mouchoirs » le temps est venu de lui dire que nous allons le regretter car son caractère facile va nous manquer : en effet, les soigneurs vont trouver monotones leurs interventions pour soigner les futurs blessés ; on annonce l’arrêt de 50 arbitres en fin de saison (ceux qui lui ont adressé un carton (au moins) durant sa carrière) ; ses coéquipiers ne vont plus entendre ses encouragements tout au long du match, avec la forme bien sûr et son capitaine va être bien embarrassé pour trouver de nouvelles chansons à mettre dans le vestiaire dont  seul Micka connait le titre ; le trésorier va devoir prévoir de nouvelles dépenses grâce à l’économie d’élasto réalisée. L’équipe dirigeante devra se passer d’un point de vue toujours très averti concernant le sportif et la vie du club.

Sa sœur, quant à elle, va être éloignée de sa « boule de nerf au grand cœur, toujours disponible pour son neveu Augustin et sa nièce Agathe ».

Une page va donc se tourner pour lui et sa chérie de Fanny, avec qui il a décidé de partir pour un nouveau projet professionnel et projet de vie. Il a bien caché son jeu le coquin pour finalement trouver celle à qui il va faire profiter de son grand cœur et de son célèbre « #J’AMB » (seuls les initiés comprendront).

Destination la Rochelle pour se lancer dans le commerce textile : il aura eu la classe d’attendre que Karl LAGERFELD laisse la place pour ne pas lui faire d’ombre, respect !!

Je voulais ici rassurer Fanny, qui a tellement à dire sur « son chéri d’amour qu’elle aime à la foliiiiie » (à rajouter à la liste des surnoms, mais long à mon goût Fanny, trouves plus court et pourquoi tant de « i » à folie ?), nous savons qu’il est entre de bonnes mains avec toi. Comme tu le dis, c’est celui t’a déjà donné un peu d’envie de regarder du foot, même quand il pleut ou par -4°C. Tu as par contre du mal encore à regarder Marseille (quel bon goût, ne change pas, mais non je ne l’ai pas dit !!!)

Je te confirme qu’il va beaucoup manquer au club, et tu le connais bien (je pense et j’espère) en disant que le club va beaucoup lui manquer aussi.

J’ai bien noté ton engagement de lui rappeler régulièrement de venir nous voir de temps en temps, à la Lézinière.

Avant que l’encre ne se transforme en larmes, je clôturerai ces quelques lignes par un grand merci Micka pour tout ce que tu as apporté au club et à tes proches. Il y a des belles rencontres que la vie nous propose et ceux qui ont croisé ta route (mise à par l’attaquant qui débordait sans te connaitre bien évidemment) vont pouvoir se souvenir tout ce que ton grand « coeuractère » a pu leur apporter.

Je sais que tu n’es pas du style à montrer tes sentiments, mais profites de ton match de samedi (et de la soirée) pour prendre et donner du plaisir. Lâches toi mais pas trop !!!

Bon vent à présent avec Fanny du côté de la Rochelle.

Merci Mickaël et chapeau M. MELON !   


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Calendrier

Les anniversaires

24 mars

Dernières photos

ESN 2 - VivonneESN 2 - VivonneESN 2 - VivonneESN 2 - VivonneESN 2 - Vivonne

FACEBOOK